• Elections du 9 mai 2021

Election au Conseil d’Etat – Deuxième tour

Respecter le choix du souverain du 18 avril : la droite en tête au Château !

Pour le deuxième tour au Conseil d’Etat, neuf associations économiques neuchâteloises soutiennent les candidatures de Crystel Graf, Laurent Favre et Alain Ribaux.


Crystel Graf

Juriste, directrice d'une organisation de surveillance et députée au Grand Conseil

Laurent Favre

Conseiller d’Etat

Alain Ribaux

Conseiller d’Etat

D’emblée, avec reconnaissance et respect pour l’immense travail accompli depuis 2013, les neuf plus importantes associations économiques du canton de Neuchâtel remercient fortement les membres du gouvernement de leur excellente collaboration basée sur la confiance, l’échange, la prévisibilité et la stabilité des décisions politiques.

 

Les plus récentes améliorations fiscales des personnes physiques et personnes morales, l’encouragement à toute forme de formation professionnelle, et notamment la promotion de l’apprentissage dual, le soutien actif en faveur de l’emploi, toujours profitable aux entreprises de nos régions ainsi que l’aboutissement de projets de mobilité ambitieux ont constitué de belles victoires obtenues entre partenaires politiques et économiques.

 

Tout au long de cette pandémie, le Conseil d’Etat a tenu la barre du canton. Résistance et résilience demeurent bel et bien les mots-clés pour demain.

 

Dans les priorités cantonales, une apparaît aujourd’hui comme urgente : l’arrêt de l’hémorragie démographique ! En effet, Neuchâtel est le seul canton à afficher quatre baisses d’affilée de la population depuis 2016, avec de réels dégâts financiers et d’image qui l’affaiblissent. Plus que jamais, il importera que l’exécutif élu le 9 mai soit fort, uni et énergique pour rendre à notre canton la place économique et sociale qu’il mérite.

Dans un tel contexte, toutes nos associations soutiennent la liste composée de Crystel Graf, Alain Ribaux et Laurent Favre (PLRN). Une femme, deux hommes : trois atouts pour

- tracer un chemin de croissance,
- développer emplois et richesses de travail aux quatre coins du canton,
- unir et relier les régions pour l’avenir économique des entreprises.

 

A l’heure de l’innovation technologique et numérique, entre mutations économiques et consolidations sociales, il est impératif de pouvoir compter sur un gouvernement qui porte des investissements, qui s’engage à respecter l’environnement avec une écologie authentique et qui symbolise les volontés neuchâteloises exprimées dans les urnes le 18 avril : la droite en tête au Château !

Un large soutien

9 associations économiques neuchâteloises invitent à soutenir ces trois candidat.e.s proches de leurs convictions.
 


liens

CONTACT

Pour plus d’informations, veuillez cliquer sur les logos des 9 associations